Actu, Culture, Expo, Ici c'est Paris

Gaspard Noël et Tsuyu au Renaissance Vendôme avec PARISARTISTES#

15 mai 2016

Jusqu’au 31 mai, Gaspard Noël exprime toute sa créativité avec ses «autoportraits aventureux» au Renaissance Paris Vendôme

Au Renaissance Paris Vendôme, l’initiation à l’art est un véritable leitmotiv. Après Adeline Spengler et Cécile Chareyron, l’hôtel invite parisiens et clients à découvrir l’artiste aux «autoportraits aventureux», le photographe Gaspard Noël. A partir du 1er avril 2016, ce talent de PARISARTISTES# exposera une quinzaine d’oeuvres dans le lobby et les trois Art & Gallery Suites de l’hôtel.

L’hôtel Renaissance Paris Vendôme est devenu depuis décembre 2015 un espace d’expression pour des talents soigneusement sélectionnés par PARISARTISTES#. Tout au long de l’année 2016, de nouveaux artistes livreront leurs secrets aux parisiens, passionnés, collectionneurs et amateurs d’art et proposeront
un discours visuel entremêlant modernité, romantisme, effervescence et poésie. Un beau voyage au coeur
de la création pour le plus grand plaisir des amateurs ou initiés.

Image-2

Du 16 Juin au 31 Août, l’artiste Tsuyu présentera son oeuvre « Medusa Nebula »

L’hôtel Renaissance Paris Vendôme met un point d’honneur à faire découvrir des artistes ainsi que des univers uniques et originaux. C’est ainsi – depuis décembre 2015 – que l’hôtel met en avant les talents de PARISARTISTES#, dans un espace d’expression qui propose un véritable voyage au coeur de la création pour le plus grand plaisir des amateurs ou initiés.

Après Cécile Chareyron et Gaspard Noel, l’hôtel invite l’artiste Tsuyu. A partir du 16 juin 2016, ce talent de PARISARTISTES# exposera son oeuvre « MEDUSA NEBULA » réalisée à partir de laine mohair dans le hall de l’établissement. Dans les trois Art & Gallery Suites, elle y dévoilera sa réflexion, son histoire et sa personnalité à travers d’autres installations ou pièces.

Son travail est avant tout une invitation à la méditation et à la rêverie poétique : des objets comme une créature de l’air (papillon), de la mer (méduse) ou d’icône spirituel (le boudha japonais Daruma), qui semblent flotter alors qu’il ne sont que suspendus – une véritable mise en scène emprunte d’émotion.

Image-3

www.parisartistes.com

1 Comment

  1. see post

    9 mai 2018 at 12 h 42 min

    I just want to tell you that I’m very new to blogs and really liked this website. Almost certainly I’m want to bookmark your site . You amazingly have outstanding writings. Thank you for sharing with us your website page.

Leave a Reply