Le portage salarial est une solution souvent choisie par les travailleurs indépendants qui souhaitent bénéficier à la fois de la flexibilité du travail freelance et des avantages d’un statut salarié. Concrètement, le portage salarial consiste à être embauché par une entreprise de portage. Celle-ci devient alors l’employeur légal tout en laissant au travailleur une totale autonomie sur la gestion de ses missions.

Explication des avantages du portage salarial pour les travailleurs indépendants

Les principaux atouts du portage salarial pour les freelances sont les suivants.

La sécurité sociale et l’assurance chômage

Le porté continue à cotiser afin d’être assuré contre les aléas de la vie : 

  • la maladie ; 
  • la maternité/ la paternité ; 
  • l’invalidité. 

Le travailleur bénéficie, par ailleurs, du régime d’assurance chômage en cas de rupture de contrat. Tous les détails sont discutés avant la signature du contrat. Si vous êtes intéressé, vous pouvez aussi connaître votre rémunération en portage salarial via un simulateur.

La protection juridique et sociale

L’entreprise de portage se substitue au porté pour les démarches administratives. Elle gère, entre autres, les litiges avec l’URSSAF ou tout autre organisme. Le porté se décharge de ces contraintes chronophages.

L’accompagnement de spécialistes

La structure de portage met à disposition des experts : 

  • en paie ; 
  • en ressources humaines ; 
  • en gestion. 

Leur rôle consiste à conseiller et à assister le porté dans toutes ses démarches.

La trésorerie assurée

Même en l’absence de mission, le porté perçoit un salaire mensuel grâce à l’avance de trésorerie accordée par l’entreprise de portage.

La défiscalisation des frais

Le système du portage salarial ouvre des droits à la déclaration de frais réels pour une meilleure optimisation fiscale.

Simulation détaillée des revenus et des charges d’un travailleur indépendant en portage salarial

Prenons l’exemple concret d’un consultant free-lance facturant ses prestations 10 000€ HT par mois. En choisissant le portage salarial via une entreprise prélevant une commission de 15 %, voici à quoi correspondraient ses revenus et charges mensuelles :

  • Chiffre d’affaires mensuel facturé : 10 000 € HT
  • Frais de gestion de l’entreprise de portage (15 %): 1 500 €
  • Montant net perçu par le porté : 8 500 €
  • Salaire brut versé : 3 500€
  • Charges salariales (40 % du brut) : 1 400€
  • Revenu net après charges : 2 100€
  • Partie non-salarisée : 5 000 €

Avec le portage salarial, ce consultant indépendant percevra donc un salaire net de 2 100 € assurant sa trésorerie et sa protection sociale, tout en conservant 5 000 € de revenus d’activité non-soumis aux charges.

Comparaison du portage salarial avec d’autres statuts pour les travailleurs indépendants

Comparé à des alternatives comme le statut d’auto-entrepreneur ou d’entrepreneur individuel, le portage salarial présente plusieurs avantages :

  • meilleure protection sociale grâce au salaire et aux allocations chômage ;
  • moins de charges sociales ;
  • gestion complète des formalités administratives et juridiques par l’entreprise de portage ;
  • accès facilité aux marchés publics puisque le porté a un statut de salarié de droit privé.