Actu, Sport, Voile

Vendée Globe : les confidences de Yannick Bestaven, skipper Maître Coq

6 novembre 2020

Ce Dimanche 8 Novembre, sans la ferveur du public massé sur les quais du chenal des Sables d’Olonne, Yannick Bestaven – skipper Maître Coq, s’élancera aux côtés de 32 autres navigateurs pour l’Everest des Mers – le Vendée Globe.

Le Vendée Globe n’est pas inconnu pour le skipper rochelais puisqu’il participait à l’édition 2008, mais dû abandonner suite à un démâtage. Coup dur pour lui mais il revient plus déterminé que jamais, avec un nouveau sponsor, une équipe autour de lui, et une préparation à sa mesure! 

« Je suis resté à la maison avec mes deux filles.Je me suis occupé de mes proches, j’ai fait du sport et j’ai préparé mes dernières affaires : il me restait quelques vêtements à mettre sous vide et j’ai fini de charger électroniquement tout ce qui est musique, livres et films, même si je ne suis pas sûr d’avoir le temps de bouquiner et de regarder des films pendant mon tour du monde. » 

Après une première semaine sur le Village du Vendée Globe à rencontrer le public, les collaborateurs Maître Coq et les éleveurs, c’est dans sa Rochelle natale que Yannick s’est confiné auprès des siens. Quelques heures avant de prendre la route pour les Sables, Yannick est revenu sur les différents points de préparation, sur sa situation de chef d’entreprise, et de sportif de haut niveau. Il nous a éclairer sur sa vie à bord du bateau, les essentiels à prendre pour effectuer cette boucle maritime entre les 3 caps, mais aussi ses plus grandes frayeurs, et ses petits plaisirs! Cliquez sur la photo pour tout découvrir!!!!

#VENDEEGLOBE2020

Leave a Reply