A l'Ouest, Actu, Sport, Voile

Qui sont les trois finalistes du Challenge Océane Bretagne – CMB

6 décembre 2019

Enfin une filière 100% féminine pour la course au Large. Avec le challenge Océane, le team Bretagne – CMB offre l’opportunité à une jeune femme agée au maximum de 28 ans, un bateau, un budget de fonctionnement à l’instar de la compétition classique, remportée exclusivement par des hommes. Les trois dernières compétitrices sont connues : Élodie Bonafous, Violette Dorange et Milena Schoenahl.

En juin dernier, la Région Bretagne, le Crédit Mutuel de Bretagne, aux côtés de la Fédération Française de Voile et du Pôle Finistère Course au Large, ont annoncé leur volonté d’engager un accompagnement entièrement dédié aux femmes, à travers un projet calqué sur ceux d’Espoir et de Performance : assurer la détection et la formation de coureurs au large, dans un but d’excellence. Cette démarche vise à donner pleinement leurs chances aux femmes sur le circuit de course au large, en offrant les meilleurs moyens possibles pour performer à haut niveau, avec notamment en perspective les Jeux Olympiques de Paris 2024 (épreuve de course au large en équipage mixte).

Tests médicaux, entretiens individuels, tests physiques, navigation dans de petits airs puis dans des conditions plus toniques : la semaine qui s’achève a été dense pour les neuf femmes sélectionnées sur dossier pour la phase 2 du Challenge Océane Bretagne – CMB. Élodie Bonafous, Violette Dorange et Milena Schoenahl sont les heureuses finalistes.

Les trois jeunes filles en finale : Élodie Bonafous, 24 ans (Locquirec), championne du Monde Universitaire en J80 et vainqueur de la sélection Jeune Tour de Bretagne 2019, Violette Dorange, 18 ans (La Rochelle), auteur de la première traversée de la Manche en Optimist entre l’Ile de Wight et Cherbourg en mai 2016 et 16e de la Mini Transat La Boulangère 2019 en Série, puis Milena Schoenahl, 28 ans (Carnac), spécialiste gréement et matelotage comptant plus de 26 000 milles au large sur une large variété de bateaux de course (IMOCA, Orma60, Figaro…).

L’ultime phase de test se passera du 9 au 13 décembre dans laquelle elles s’affronteront en solitaire à bord de Figaro 3 sur, a minima, neuf manches de type « banane » ou « triangle olympique », tout en étant observées par un groupe d’experts composé de représentants de la Fédération Française de Voile, et d’entraîneurs du Pôle et de navigateurs reconnus.

Leave a Reply