Actu, Coup de Coeur, Culture, Musique, Sport, Voile

Quelques sons pour consoler le team Spindrift

16 janvier 2018

Après le chavirage d’Yves Le Blevec au Cap Horn en fin d’année dernière, c’est autour du team spindrift d’être frappé par la schkoumoune. Après un long stand-by de deux mois à la Trinité-sur-Mer et Brest et une première tentative désamorcée en vue d’une fenêtre météo raccourcie, hier, le maxi trimaran faisait route vers son point de départ en vue d’une deuxième tentative sur le Trophée Jules Verne.A l’ouverture de l’Iroise, la mer était déjà bien formée et le vent soufflait à plus de 30 nœuds avec de mauvaises rafales. Alors qu’il louvoyait vers Ouessant, Spindrift 2 a démâté. Aucun équipier n’a été touché dans cette avarie. Pour l’occasion, l’équipe de Manège Culturel voulait leur envoyer une playlist musicale de soutien en ces durs moments!

 

Mai Lan – Blaze Up

Après un EP dépassant les 10 millions de streams, le titre Blaze Up est la nouvelle pépite made in Mai Lan, clip réalisé par Laurent & Françoise. Un single au refrain redoutable, cloqué de basses liquides et de beats dançoïdes, produit par Myd de Club Cheval. Le propos de Mai Lan sur son track est saisissant : « Blaze Up parle de laisser aller. Quand la tempête approche (et cela arrive souvent), j’ai réalisé qu’il était beaucoup plus simple d’entrer dedans et de suivre le mouvement plutôt que d’essayer de la combattre. Et ensemble, c’est encore mieux. »

 

Simple Minds – Magic

Voilà maintenant plus de 40 ans que le post-punk de SIMPLE MINDS envahit les ondes ! 4 ans après l’album Big Music encensé par le public, le groupe écossais est de retour avec un nouveau chapitre discographique – Walk Between Worlds dans les bacs le 2 février prochain ! Revisitant les guitares froides et le groove de la new-wave d’une part, et explorant des sons plus cinématiques de l’autre, cet opus à deux facettes s’impose déjà comme une métamorphose pour le groupe mené depuis ses débuts par Jim Kerr et Charlie Burchill. Le premier extrait de cet album, Magic est une réflexion sur les désirs et l’ambition de la jeunesse, la foi en ses propres capacité que Simple Minds possédait à ses débuts.

Anteros – Bonnie

Anteros est un groupe indie pop créé par Laura Hayden, qui a pour influence Blondie, Old School No Doubt, The Cure, The Cardigans et Blur. Le groupe a sorti son deuxième EP « Breakfast » en septembre (sur le label Kissability de Jen Long). L’EP documente le voyage du groupe depuis sa toute première séance d’écriture, qui a donné naissance à l’indéniablement hymne «Anteros», une ode à la vie londonienne et à la chanson qui leur a donné leur nom.

 

Haje – Une Vie Sans Exception

Amis de longue date, les premiers pas musicaux des membres du duo HAJE se font par la pratique d’instruments acoustiques. Tom Lemann et Quentin Danos développent ensuite chacun de leur côté un goût prononcé pour l’électronique et finissent par se réunir pour former le projet HAJE. De leurs recherches sonores, mêlées à leur maîtrise des instruments classiques, naît une musique électronique inclassable, chantée en français et empreinte des grooves nocturnes du UK garage et de rythmiques à mi-chemin entre house et 2-step.

Réalisé par Les Fistons, le clip d' »Une Vie Sans Exception » met en scène « deux âmes inspirées qui n’ont plus à chercher au-dehors. Un homme en pleine déchéance se perd dans le monstre Tokyo. Imaginé comme une carte postale de l’irréel, il parcourt toute la folie et l’amour qui sont en lui à la recherche de sa réalité. Distortion des formes, rencontres épileptiques, son histoire d’amour possède sa temporalité propre. L’espace temps de ses passions est imprévisible. Ses rêves de fusion, souvent intraduisibles. Encore un réveil frugal. Voici l’aube et ses tentations.« 

 

Meshell Ndegeocello – Tender Love

Certains albums sont des témoignages, des confessions; et d’autres sont des échappées.
D’un point du vue musical, Ventriloquism présente toutes les caractéristiques de l’oeuvre de Meshell Ndegeocello: luxuriante, dans la recherche constante, subversive et sublime. Comme toujours, la chanteuse rend hommage à ses influences variées, entremêlées dans ces onze reprises.

« J’ai toujours vu Tender Love comme une chanson intemporelle et adulée. Ce que j’aime vraiment dans cette chanson, c’est que les gens l’aiment à travers les générations. J’étais en train d’écouter Harvest de Neil Young au moment où nous enregistrions l’album et il me semblait bon de réviser un classique en l’entremêlant à un autre. »

Saint Michel – Caesare Borgia

4 ans après le premier album « Making Love & Climbing », Saint Michel effectue son grand retour sur le devant de la scène avec un nouvel album prévu pour le 9 mars 2018. Après « You & I » qui cumule déjà plus de 3 millions de streams, c’est au tour de « Caesare Borgia » d’être dévoilé, mettant en avant l’aspect pop qui fait tout le charme de cet artiste originaire de Versailles.

Taur – The Constant

Deux mois après la sortie de « Midnight », single aux confluences du jour et de la nuit, de la nature et de la ville, TAUR poursuit ses pérégrinations solaires entre Londres et Paris. Comme pour prolonger le premier titre sorti sous l’ère POP RECORDS/POLYDOR, Mathieu Artu (de son vrai nom) promet une escapade dansante à contre-courant, autour d’un titre qui affermit encore un peu plus l’identité de son nouveau son. The Constant, par sa densité et son entrain, captera aussi bien les esthètes d’une pop oubliée que les fans d’electro prêts à calmer le jeu le temps d’une écoute casque sur la tête. C’est fort, TAUR!

 

Chrome Sparks – What’s It Gonna Take

Chrome Sparks brille par son approche distincte de la pop, entremêlée de sonorités hip-hop et de musique de club – What’s It Gonna Take en est la preuve! Ce nouveau track frappant de vitalité, voit des tambours à rebondissements interagirent avec des mélodies lumineuses et mélancoliques et des pads atmosphériques. Angelica Bess (membre du groupe Body Language qui a déjà collaboré avec Machinedrum), ajoute une brillance soyeuse et magnétique au morceau.

 

Petit tips, le coup de Coeur  Hollysiz – Rather Than Talking

Au coeur d’un monde parallèle qui ressemble fortement à l’ex URSS, la chanteuse Hollysiz se retrouve coincée dans une usine entourée de clones capillaires. Un clip aux allures de revendications politiques & féminines dans certains pays où la liberté de la femme est bafouée! On A-D-O-R-E !!!!

#LaMusiqueEn 2018

 

Playlist : les premières nouveautés 2018

Nous sommes le 10 janvier, l’année 2018 s’est installée! On en profite pour écouter les…

Les petits sons pour tenir en 2018!

Et voici que 2018 vient de sonner son entrée que les résolutions sont déjà au…

La playlist idéale pour un tour du monde

Depuis Dimanche, la Volvo Ocean Race a lancé les hostilités de courses et records autour…

La playlist The Bridge 2017 à bord du Queen Mary 2

The Bridge, c’est une passerelle entre l’histoire d’il y a 100 ans : le débarquement…

1 Comment

  1. Avatar

    reference

    9 mai 2018 at 15h24

    I just want to mention I’m newbie to blogs and certainly liked you’re web page. Probably I’m likely to bookmark your website . You actually come with tremendous well written articles. Regards for sharing your web-site.

Leave a Reply