Actu, Coup de Coeur, Culture, Musique

Les petits sons du moment…

26 février 2019

Dusk Totem – Infinity

Après une première rencontre à Paris, c’est à la Réunion que Julien Mablouké et Fanny Krief décident de monter DUSK TOTEM, duo électronique et pop. Lui est originaire de cette île, elle vient de Versailles. Sur scène, le duo prend toute son ampleur. Un constat confirmé par des premières parties remarquées (Naive New Beaters, Francois and the Atlas Mountains, Rover…). Positif à la ville comme sur scène, le groupe propose sa vision moderne d’une pop lumineuse et synthétique, parfois tribale.

Nina Nesbitt – Is It Really Me You’re Missing

A tout juste 23 ans, Nina Nesbitt se démarque par son habileté d’écriture et son style très personnel. A l’occasion de la sortie d’un album, la jeune chanteuse écossaise dévoile son nouveau clip « Is It Really Me You’re Missing ? » ! Et une fois n’est pas coutume, la belle n’a pas lésiné sur les moyens pour nous offrir une vidéo à l’esthétique incroyable, digne d’un court-métrage. Dirigé par Debbie Scanlon et filmé dans le froid d’Eidsvoll en Norvège, cette vidéo est jusqu’ici sa meilleure, raconte l’obscur conte de fée d’une femme qui attend un homme qui ne viendra jamais. Quand elle réalise qu’elle ne représente personne pour lui, elle coupe sa grande chevelure qui renait comme le lotus rose.

Beach Youth – Classroom

Mettre la musique à fond, tracer tout droit vers la plage : Beach Youth, c’est la jeunesse sans limite et le premier baiser qu’on échange sous le coucher de soleil d’un dernier jour de vacances. Après la sortie de l’EP Singles l’an passé, EP qui retraçait les débuts du groupe, les quatre normands reviendront en février 2019 avec « Second » un mini- album aussi ensoleillé qu’acéré. Enregistrés en une semaine ses 7 titres montrent une fois de plus l’irrésistible capacité du groupe à produire des hymnes pop addictifs ! Classroom est une parfaite recette adaptée par Beach Youth…

Tarsius – Avancer contre le vent

Tarsius est un groupe de six musiciens, un chanteur-conteur aux textes poétiques et envoûtants entouré par un organiste classieux, une section cuivre à reveiller les morts et une rythmique au balancement contagieux. Inclassable, Tarsius navigue entre rock, rythmes afro et chanson, porté par des instrumentistes hors pair, et surprend par son originalité, son sens de la mélodie, son approche globale de la musique et par l’énergie qu’il dégage. Une découverte à faire avec le clip d’Avancer contre le vent.

Kel Assouf – Fransa

Après le succès de leur album Tikounen, que The Guardian a qualifié de « bon en avant dans le son touareg moderne… vraiment radical », Kel Assouf revient avec un nouvel album. Produit par le claviériste du groupe Sofyann Ben Youssef, le cerveau d’ AMMAR 808, cet album se recentre sur l’énergie du leader nigérien Anana Ag Haroun. Fransa, le premier single est un pure régal entre modernité et tradition!

Rex Orange County – New House

New House est le premier titre que Rex sort depuis octobre 2017. Ce jeune anglais au style inclassable entre pop, rock et hip hop, est bel et bien de retour après une année exceptionnelle qui l’a vu faire une tournée monstre en Amérique du Nord et en Europe, et se produire dans les plus grands festivals du monde entier, comme Coachella, Lollapalooza, Primavera Sound ou Summer Sonic. New House est en quelque sort le bilan que fait Rex de cette année folle et bien remplie à l’heure de son retour chez lui après la tournée. Il dévoile dans les paroles toutes ses aspirations et réfléchit à sa vie d’artiste.

Mo Cushle – Fais tes valises

En prémices de la sortie de son 1er album Ma Chair Mon Sang à paraître le 15 mars prochain, MO CUSHLE dévoile le clip de Fais Tes Valises ! La chanson et le clip s’inspirent de la pièce Under Milk Wood (Au bois lacté) du poète gallois Dylan Thomas. On y suit ainsi « la promenade rêverie » du personnage de Lily Smalls, jeune fille rousse rêvant d’amour et de vanité.

Toukan Toukän – Mr Boring (Samba De La Muerte remix)

TOUKAN TOUKÄN est un duo qui a envie de vous voir sourire. Un détour dans une jungle luxuriante où percussions électroniques et mélodies pop vivent des jours heureux main dans la main.Laure compose, chante et explore la scène. Etienne peaufine la production puis tape avec fougue sur des machines lumineuses qui apportent au live les couleurs exotiques et rythmiques. A deux c’est une chouette chorégraphie musicale qui vous fera certainement voyager !

ROSE KID 🌹 Résiste

Des pétales jusqu’aux épines, Rose Kid semble évoluer hors du temps. Pourtant, c’est une jeune femme bien ancrée dans son époque. Emue par la chanson française, le r’n’b et le hip-hop, formée par le jazz, elle livre des mélodies douces et sensuelles. L’écoute s’apparente à un effeuillage des plus distingués : rythmiques populaires, claviers spacieux, basses aux formes arrondies, timbre de voix vaporeux, paroles porteuses de sensations. 
Rose écoute et s’inspire, attentive à la poésie réaliste de Raphaële Lannadère, à la sensualité mélodique de H.E.R. et aux textures sonores de MNDSGN.

Manu Katché x Jazzy Bazz – Paris me manque

Manu Katché est de retour avec son nouvel album The ScOpe, le batteur s’est entouré d’amis musiciens : Jérôme Regard (basse), Patrick Manouguian (guitare) et Elvin Galland (piano) pour un retour vers la pop, l’electro, et les musiques funk et soul. The ScOpe étonne par son côté vocal avec des invités d’horizons variés à l’instar du rappeur Jazzy Bazz sur Paris me manque. Furieusement original, ce nouvel album est pour Manu Katché une nouvelle démonstration de cette curiosité jubilatoire du rythme qu’il aime malaxer sans s’interdire de surprendre son auditoire.

Theophilus London x Tame Impala – Only You

Kevin Parker n’est décidément jamais là où on l’attend. Après des collaborations inopinées avec ZHUTravis Scott ou SZA, le leader et maître‐à‐penser de Tame Impala est de retour avec le rappeur Theophilus London… Pour former Theo Impala, une sorte de supergroupe éphémère. Ensemble, ils reprennent un classique du boogie nigérian, le très funk “Only You” de Steve Monite sorti en 1984. Ils viennent d’en dévoiler le clip, vaporeux et indiscutablement kitsch.

La Maison Tellier – La Horde

Dans les villes traversées à l’occasion des tournées, en face de l’île Tatihou, aux studios ICP de Bruxelles, dans des studios implantés dans la campagne normande ou au cœur du Massif central, le sixième album de La Maison Tellier s’est patiemment construit.
C’est le disque du grand retour des guitares et de chansons enregistrées vives – « live ». Plus que jamais, La Maison Tellier est la réunion de cinq musiciens qui offrent le meilleur d’eux-mêmes pour délivrer des chansons qui s’impriment dans nos mémoires et nous ramènent à nos adolescences, quand tout se noue et que se décide notre aptitude à nous engager, nous lier, nous confronter.

Charlotte Adigéry – High Lights

La protégée de Soulwax et fer de lance de leur label DeeWee revient au devant des projecteurs en ce mois de février avec la sortie d’un nouvel EP « Zandoli ». La sortie en clip de « High Lights » met en lumière le story-telling de Charlotte Adigéry,  récit identitaire d’une jeune femme Caraïbéenne, élevée en Belgique.
Aussi connue sous l’éponyme WWWater, alter-égo électro-punk, elle est actuellement en tournée australienne en support de Neneh Cherry.

#MaMusiqueEn2019

Leave a Reply