Actu, Culture, Musique

La playlist anti-déprime du confinement….

1 avril 2020

La musique a toujours été un anti-dépresseur naturel, aux multiples bienfaits. Ne sachant pas combien de temps, nous allons être confiné, une bonne playlist sera votre meilleur allié. Mais qu’écouter ? On vous donne des tips 😉

Temper – Ecstasy

Après une aventure au sein du groupe post-rock Bruit, Luc Blanchot, producteur électro et violoncelliste toulousain, publie sur Youtube une trilogie de titres instrumentaux de TEMPER, son projet solo découvert en iive notamment en 1ère partie de la tournée de Bigflo & Oli. Un premier Ep sortira au printemps 2020, avec des morceaux chantés cette fois.
Une découverte !

Bloodhype – Violent Heart

Succédant au puissant single Hate Candidate sorti en octobre 2019, le nouveau titre de BLOODHYPEViolent Heart, est un clin d’œil chatoyant et assuré aux années 80 – la bande originale idéale d’un film pour adolescents centré sur le repli sur soi-même, le drame et le chagrin. Masterisé par le leader du groupe, Weyland, et le producteur britannique John « P Nut » Harrison (Amy Winehouse, Alice Merton), le son rétro-futuriste qui fait la signature de BLOODHYPE a atteint un tout autre niveau : les lignes de basse s’associent avec les accords nostalgiques et les échos du clavier, pour parfaire leur fusion avec les mélodies intenses de Weyland et ainsi créer leur morceau le plus entraînant à ce jour.

Lesneu – Looking for You

Lesneu dévoile aujourd’hui « Looking For You » un nouvel extrait de l’album Bonheur ou tristesse qui sorti le 6 mars. La sortie de « Looking For You » est accompagnée du deuxième épisode d’une série de vidéos réalisées par Edgar Imbault pendant la résidence de Lesneu à l’Eskal de Ouessant. 

Yuksek feat Confidence Man – Gorgeous

Ces trois dernières années, Yuksek a expérimenté et collaboré avec de nombreux artistes (Clara Luciani, Bertrand Burgalat, Isaac Delusion…), sans autre but que celui du plaisir partagé. Cet album, qui s’est imposé plus qu’il n’a été réfléchi, est un véritable retour aux sources avec une musique faite pour danser, qu’on partage et que l’on vit de tout son corps.

Caesaria – Sometimes I Wanna Fight

Avec « Sometimes I Wanna Fight »Caesaria se rebelle contre une industrie musicale en plein renouveau. C’en est fini pour eux des histoires d’espoir et de désillusion : le quatuor réaffirme ici son attitude rock, sans concession.Entre moments espiègles et complices, Caesaria nous plonge dans ses archives qui l’ont conduit à pousser les portes du studio du producteur londonien Brett Shaw (Foals) afin d’y enregistrer son nouvel EP. Ces instants volés révèlent tous ces moments qui ont forgé la forte personnalité de ces gosses de l’Est ; des assoiffés de scènes et de festivals !

Flume feat Toro y Moi – The Difference

Flume a explosé dès ses débuts avec son album éponyme en 2012, consacré aux ARIA (les Victoires de la Musique australiennes) à sa sortie. Il se produit alors devant 40 000 personnes sur son territoire puis tourne dans les plus grands festivals internationaux, tandis qu’il remixe Lordeet Disclosure (‘You & Me’, qui deviendra un tube mondial grâce notamment à une synchro Lacoste). Le producteur australien nommé cette année aux Grammy (et vainqueur dans la catégorie album électronique en 2016) dévoile « The Difference » avec Toro y Moi, illustré par une vidéo réalisée par son collaborateur de longue date Jonathan Zawada.

Ghetto Kumbé – Vamo a Dale Duro

Au milieu des soulèvements politiques à travers le monde, Ghetto Kumbé sort « Vamo a Dale Duro » comme une protestation sonore contre les injustices causées par la division des classes. Ghetto Kumbé apporte un contenu politique à un mélange de sons afro futuristes qui se répandent entre l’Amérique latine, l’Afrique et l’Europe. La gaita, un instrument traditionnel joué à l’origine par les peuples autochtones de la côte caribéenne de la Colombie, fournit une couche de fond mélodique et lisse aux paroles de résistance et une cassure par rapport aux tambours d’influence africaine.

Guillaume Perret – A Certain Trip

Après avoir bousculé les conventions du jazz sur ses précédents albums, GUILLAUME PERRET repousse encore plus loin les frontières du genre avec sa nouvelle mouture – A Certain Trip  à paraître le 24 avril prochain. En prémices de cette sortie, le saxophoniste dévoile aujourd’hui son 1er clip du même titre. Véritable objet de contemplation, cette vidéo nous invite à prendre la route, sans destination, mise à part celle du voyage intérieur. Une invitation à lâcher prise, à marquer une pause, de s’en remettre au destin. Patience et détermination sont au cœur de ce nouveau single.

Les Franglaises – Aya Nacorona – Confinement Bah Ouais

Décidément, la troupe déjantée des Franglaises n’est jamais à court d’idées pour nous faire rire! Alors que l’ambiance générale est plutôt à la morosité, les joyeux drilles nous régalent d’une nouvelle vidéo – diablement cocasse – avec ce qu’ils savent faire de mieux: du détournement de chanson. Découvrez donc sans plus attendre le nouveau morceau de Aya Nacorona,  tout simplement irrésistible !!!

Extraa – A flower and a man

EXTRAA, c’est une nouvelle formule pop enrichie en mélodies sucrées, en basses rondes et en rythmes onctueux. Dans leur laboratoire secret, Alix, Antoine, Thomas et Pedro ont pris le meilleur du swinging London des sixties et lui ont injecté de l’antiride en plein entre les deux yeux. Des chansons sincères et classieuses qui mettent la honte à tous les poseurs de l’indie game. Attention, écouter EXTRAA provoque de nombreux effets désirables : sourire irrémédiablement bloqué vers le haut, urgente envie de vivre et sensation de planer au-dessus de la ville, comme le Big Lebowski au-dessus de Los Angeles.

Kolinga – Nguya Na Ngai

Après 4 ans d’existence, un album : Earthquake, près de 150 concerts, et une collaboration avec l’auteur et rappeur Gaël Faye qui les a mené jusqu’à l’Olympia, Kolinga est de retour avec un titre dédié aux femmes opprimées dans le monde : Nguya Na Ngai. Il s’agit d’un hommage à la générosité et à la puissance du féminin, à cette force que chaque femme peut trouver en elle, à cet amour inconditionnel qu’elle est capable de donner, à la vulnérabilité dont elle fait preuve parfois, à la sororité qui les réunit toutes.

Pierre Daven-Keller feat Mareva Galanter – Cuore Selvaggio

Pierre Daven-Keller dévoile un nouvel extrait de Kino Music avec le titre Cuore Selvaggio sur lequel on retrouve Mareva Galenter.
Kino Music est un concept album quasi instrumental, composé, arrangé et produit par Pierre Daven-Keller. Sur cet album évoquant Ennio Morricone et Jean-Claude Vannier, Pierre Daven-Keller nous entraine dans une rêverie instrumentale. La richesse de ses influences comme de ses arrangements se confirme avec le bien nommé Kino Music, qui se voit autant qu’il s’écoute. « Je voulais que chacun des titres de Kino Music semble venir d’un film différent, film qui n’existe pas encore pour l’instant… « Passionné par les arrangements luxuriants, Pierre Daven-Keller a collaboré de près avec des artistes comme Philippe Katerine, Dominique A, Miossec et Francoiz Breut. Le clip de Cuore Selvaggio a été réalisé par Jennifer Abessira dans un format Instagram, et s’avère un patchwork cinématographique qui n’hésite pas à faire des clins d’oeil assumés au cinéma français des années 60/70. 

Symphonie Confinée – La Tendresse

Valentin Vander a réuni 45 musicien.nes et chanteur.ses pour interpréter une version symphonique, confinée et bouleversante de cette sublime chanson immortalisée par Bourvil en 1963.
L’objectif de cet enregistrement ? Montrer que même en cette période de confinement imposé, une œuvre collective peut jaillir d’artistes des quatre coins de la France (et même d’ailleurs !) pour apporter du baume aux cœurs à tous ceux qui, de près ou de loin, sont affectés par la pandémie de Covid-19.
Les enregistrements ont été effectués avec les moyens du bord, et le montage a duré une semaine entière. L’intégralité de ce travail a été réalisé bénévolement.
Avec l’amicale et joyeuse participation de Gauvain Sers, Leïla Huissoud, Aurélien Merle, Clémence Monnier, Marjolaine Piémont, Louis Huissoud, Deny Lefrançois, Paul Vanderhaegen, Garance, Julii Sharp, Chouf, Lise Martin, Julia Vander, Sylvain Rabourdin, Nicolas Thevenin, Jonathan Mathis, Brice Perda, Louise O’sman, Renan Richard-Kobel, Pierre Pichard, Laura Wild, Leonor Bolcatto, Anaîs Bertrand, Viviane Hélary, Robin Pharo, Fanch, Timothée Chabot, Riccardo Peruffo, Philippe Géhanne, Nour, Jeanne Chevalier, Lily Luca, Sophie Le Cam, Bastien Lucas, Vanessa Pichard, Lucie Malet, Eric Gombart, Daniel Mizrahi, Gildas Thomas, Margot, Camille Feist, Mathieu Gabard, Côme Huveline et Isabelle Balcells.
[La chanson française solidaire]

Von Pourquery – Starlight

Finir en beauté avec Sir Von Pourquery! Après le solaire « All The Love», Von Pourquery revient avec son deuxième single « Starlight »
Dans ce nouveau clip, le Von nous emmène voyager dans les étoiles, à la manière du « dude » des Frères Coen. La pop s’entremêle à des notes de folk et la voix du crooner s’envole librement, dévoilant ainsi une deuxième facette de son projet, à la fois poétique et onirique.
 
Le clip, signé par le talentueux collectif Deezoït, résonne comme une déclaration d’amour à des chefs d’œuvres du cinéma : « The Big Lebowski », mais aussi « Les Aventures du Baron de Münchhausen » de Terry Gilliam ou encore « 2001, L’Odyssée de L’Espace » de Stanley Kubrick.

Berling Berlin – Tangent Line

À la croisée des genres musicaux : Indie Rock et Cold Wave, Berling Berlin oscille entre joie et nostalgie, force et douceur, et un mix d’anglais, français et espagnol. Tangent Line fait état d’une angoisse liée à la gestion du temps qui passe – en gros le monde des adultes et toutes les contraintes greffées. Un temps dans lequel on n’a plus le temps pour ses proches, ni pour ses projets – le temps est dédié au travail afin de gagner de l’argent – à contrario les rêves; qui devraient prendre une place prépondérante; passe au second plan. Another Day, Another Dollar!

Joris Delacroix – Stay

Pianiste depuis sa plus tendre enfance dans le sud de la France et biberonné à la French Touch pendant son adolescence, Joris Delacroix peaufine sa culture musicale au Bar Live à Montpellier avant de signer sur le label nîmois Way Of House dans les années 2000.

Faisant suite au premier morceau de l’artiste sur le label Hungry Music, «Time to lose» sorti l’été dernier, «Stay» tout aussi émouvant associe une montée progressive, innovante, raffinée et chargée d’émotions à des synthés légers et aériens, créant ainsi un morceau à la fois sincère et sobre.

The Rolling Stones – Living In A Ghost Town

Ecrite par Mick Jagger et Keith Richards, enregistrée par le groupe en 2019 lors de sessions à Los Angeles et Londres, « Living In A Ghost Town » a été finalisée pendant le confinement. Un confinement auquel le texte fait incroyablement écho.

« Living In A Ghost Town » est une bonne surprise. C’est du Stones classique mais rock et enlevé, avec des chœurs typiquement stoniens, un refrain particulièrement énergique qui tranche avec un break entre dub et reggae. Le titre est annonciateur du nouvel album sur lequel les Rolling Stones travaillent depuis plus d’un an et qui devrait paraître avant la fin de l’année. Ce sera le premier disque de chansons inédites depuis « A Bigger Bang », paru il y a quinze ans.

Leave a Reply