Actu, Bons Plans, Coup de Coeur, Culture, Festival/Concert, Ici c'est Paris, Litterature

La Nuit de la Poésie à Paris

8 novembre 2017

Le festival Paris En Toutes Lettres est fondé sur les hybridations entre les genres littéraires et les formes artistiques. En se déployant dans une quinzaine de lieux autour de la Maison de la Poésie, il explore également les résonances entre la géographie parisienne et sa vie littéraire. À travers ce foisonnement de propositions, c’est à un Paris résolument vivant et traversé de littérature que le festival donne voix chaque année. Ce samedi 11 novembre, de 19h jusqu’au lever du soleil le dimanche 12 novembre à 7h55, la Nuit de la Poésie du Festival Paris en Toutes Lettres se déroulera pour la seconde année à l’Institut du Monde Arabe.

Une nuit entière pour faire résonner la poésie sous toutes ses formes, classique ou contemporaine, en langue arabe ou française, portée par des musiques traditionnelles ou actuelles. Poètes, slameurs, rappeurs, chanteurs, comédiens, musiciens mais aussi circassiens, danseurs et performeurs se succèdent au fil des heures, au sommet de l’Institut du Monde Arabe, face aux lumières de Paris.

De 19h à minuit :

Ouverture avec Camélia Jordana

Ascensions, par Babx

Lecture musicale par Abdellatif Laâbi

Chuchotements poétiques mis en voix par Frédéric Sonntag

Au bord de cet abîme, Marion Colé, Chloé Moura et Yasmine Hadj Ali

Sur le pas de ta porte, chorégraphie de Selim Ben Safia

Al Akhareen, Naïssam Jalal & Osloob

Poésie arabe contemporaine, mise en voix par Anne-Laure Liégois

Le Poète de Khalil Gibran par Charles Berling & Mohanad Aljaramani

Kaddish pour l’enfant à naître, Caroline Boidé & Vénus Khoury-Ghata

Poésie et chants de Perse, Reza Afchar Nadéri & Aïda Nosrat

De minuit jusqu’au lever du soleil :

Intermèdes au oud par Mehdi Haddab

Le Passeur de livre de Daraya de Delphine Minoui, par Dominique Blanc

Fadwa Souleimane lue par Norah Krief

Carte blanche au rappeur Demi Portion

Nouvelle génération, Abdullah Miniawy & Khojali Mohamed el Tijani

Poèmes d’Abdelwahab Meddeb par Farida Rahouadj & Yasmine Hadj Ali

Poètes du Soudan, Hassan Yassine et Mohammed Rahamtalla Abdel Moneim

La Prophétie égarée, Atiq Rahimi & Mahmoud Chokrollahi

Petit déjeuner oriental

Durant toute la nuit, les expositions de l’Institut du Monde Arabe sont ouvertes

1 Comment

  1. click to find out more

    9 mai 2018 at 1 h 11 min

    I simply want to tell you that I’m new to weblog and definitely savored your web-site. Very likely I’m going to bookmark your blog post . You surely have excellent writings. Thanks a bunch for sharing your web site.

Leave a Reply