Actu, Autres Sports, Coup de Coeur, Culture, Musique, Sport

Kobe Bryant : la playlist Black Mamba

28 janvier 2020

On ne va pas refaire toute la carrière de Kobe Bryant, légendaire basketteur des Lakers durant 20 saisons, 30 000 points marqués, une vie marquée de sa quote favorite « Aimez-moi ou Haïssez-moi ». Une vie de sportif comme on les aime avec ses scandales, ses moments historiques sur le terrain, sa joie et ses doutes. Mais quoi de mieux que la musique pour mettre en exergue l’un des joueurs NBA le plus aimé de tous les temps ? Les plus grands noms du Hip Hop US lui ont rendu hommage…

3X’s Dope – Shaq feat. Kobe

1998, Shaq & Black Mamba connaissent une relation fraternelle forte. Pour marquer le coup, ils décident d’en faire un duo, présent dans le 4ème album du Shaq – meilleur morceau produit par le pro des parquets! 

K.O.B.E – Kobe Bryant feat Tyra Banks / Broady Boy , Nas & 50 Cent-Thug Poet

En 1999 paraissaient deux morceaux, l’un simplement intitulé K.O.B.E. en collaboration avec Tyra Banks, dans lequel Black Mamba explique sous toutes les coutures pourquoi il est le meilleur sur un parquet. Le second, Thug Poet, ramenait Broady Boy, Nas et 50 cent dans le sillage du basketteur.

Dear Basketball – Kobe Bryant

Son amour pour le basketball surgit durant son enfant. Lorsqu’il prend sa retraite, le Numéro 24 des Lakers souhaite rendre hommage à son sport. cette musique est née d’une lettre dans laquelle il annonce son départ en 2015. En 2018, un film a même été tiré de cette lettre, écrit et co-réalisé par Kobe accompagné de Glen Klean, ainsi que John Williams à la musique. Ce bijou remporta même l’Oscar du meilleur court-métrage.

Mamba Mentality – Kobe Bryant

Avec ses propres mots, il détaille sa conception du sport, évoque ses sources d’inspiration, raconte comment il a surmonté la douleur pour jouer malgré ses blessures et explique d’où vient sa haine de la défaite. Il partage sa soif d’apprendre et de s’améliorer chaque jour. Un livre s’en suivra…

Kobe Bryant – Lil Wayne

Lil Wayne n’avait que 13 ans lorsque Kobe Bryant fut recruter par les Lakers en 1996, les deux deviendront des titans dans leur domaine respectif – des G.O.A.T. En 2009, Wayne signe un titre éponyme du basketteur sur sa mixtape Tear Drop Tune 2 : « MVP, MVP, Kobe Bryant aka M-V-Me, In knee deep, smashed in knee deep
Whoever he is, he can’t guard me, haha, he can’t guard me »

Fade to Black – Kendrick Lamar

« Il est très vite devenu notre identité. Si vous n’êtes pas né ici, que vous n’avez pas grandi ou vécu ici, vous ne comprendrez probablement jamais » explique le rappeur. Ce titre résonne grâce aux images de Kobe s’envolant sur le terrain. Kendrick rappelle les exploits du Black Mamba, parle du lien fort qu’il a tissé avec les fans de sa ville avec son « sang », sa « sueur », ses « larmes », et que « rien ne pourra jamais remplacer ou effacer ».  Pour finir avec « Comment un empire peut-il durer, s’il n’y a plus d’empereur ? »

Stay Chemin – Rick Ross Ft. Drake & French Montana

Les fans de hip hop se souviendront des paroles emblématiques de Drake sur Kobe dans la chanson de 2012 de Rick, Stay Schemin, dans laquelle il fait référence à la séparation temporaire de Kobe avec sa femme Vanessa Bryant, au lieu de parler des Lakers ou son ligament du poignet déchiré cette même année. ‘Kobe my n***a, I hate it had to be him, B***h, you wasn’t with me shootin’ in the gym,’ Drake raps, before Rick repeats the line: ‘B***h, you wasn’t with me shootin’ in the gym.’

Leave a Reply