Actu, Bons Plans, Coup de Coeur, Culture, Expo, Ici c'est Paris, Report Culture

Kelantan, à la découverte des splendeurs d’un sultanat

3 avril 2018

Jusqu’au 6 Avril à la Galerie Ephémère, partez à la découverte d’un des états les plus conservateurs de la Malaisie : le Kelantan. L’exposition regroupe de nombreuses richesses du sultanat en matière d’art, d’artisanat d’art et de patrimoine.

Le Kelantan est situé au Nord-Est de la Malaisie. Il compte un peu plus d’1,7 millions d’habitants et fait partie des 13 états qui composent la Malaisie. Partageant une frontière avec la Thaïlande, le Kelantan est bordé à l’Est par la Mer de Chine. Cette région est reconnu comme le berceau de la culture malaise, un lieu où des siècles d’arts traditionnels et d’artisanat jouent encore un rôle significatif dans la vie quotidienne de ses habitants ainsi que dans l’économie locale. Placée sous le Haut-Patronage de son Altesse Royale Dr. Tengku Muhammad Faiz Petra Ibni Sultan Ismail Petra, le Régent du Kelantan, cette exposition offre un panorama complet sur le savoir-faire ancestral et la création moderne malais. Créée spécifiquement pour Paris, cette exposition scénographique propose un voyage intime à travers une riche histoire où les traditions anciennes, même calligraphiques, ont su perdurer face à la modernité qui se développe tout autour.

 

Les femmes guerrière du Kelantan

Depuis des siècles, les femmes de ce sultanat sont des sources d’inspiration importantes puisqu’elles tiennent une place prédominante dans la vie sociale. Cet état est connu pour ses femmes fortes, nous régalant de magnifiques récits de femmes guerrières, dont la plus extraordinaire restera certainement Che Siti Wan Kembang, reine légendaire qui accéda au trône vers 1610. N’ayant pas d’enfant, elle adopta la non moins courageuse Puteri Saadong, qui règna de 1663 à 1667 sur le Kelantan.

De nos jours, cette tradition se poursuit avec des femmes présentes et actives à tous les niveaux de la société. Ainsi, au célèbre marché Siti Khadijah, les étals appartiennent et son gérées par des femmes, et nombre d’académiciennes et entrepreneuses reconnues en Malaisie sont originaires du Kelantan. La commissaire de l’exposition Julia de Bierre qui a mis en exergue quelques portraits de femmes « guerrière » aux côtés de la reine Che Siti Wan Kembang et sa fille adoptive. On y découvre une diversité forte entre femmes portant le voile et d’autres beaucoup plus occidentalisées comme cette joueuse de polo professionnelle, gérante hôtelière, femme d’affaires et passionnée d’agriculture biologique – Dato’ Siti Hamidah Hamat.

 

La Joaillerie, le coeur du joyau Malais

Pour la première fois, des bijoux et accessoires royaux ont quitté les Musées d’Etat ou collections privées pour être représentés dans le cadre de cette exposition. L’artisanat d’art attaché à ces objets n’est pas mort grâce aux jeunes talents de la Faculté d’Art et Design Shah Alam, qui exposent leurs créations et faisant ainsi écho aux objets anciens. Le Kelantan est l’un des seuls états de la Malaisie à gérer le commerce de l’or et la joaillerie alors d’autres états sont dominés par des malaisiens aux ancêtres chinois ou indiens. L’état du Kelantan est réputé mondialement pour ses objets en argent ciselés, représentant des motifs floraux entrelacés, d’une finesse incomparable. L’exposition reprend des accessoires royaux et bijoux traditionnels. Chacun y raconte un pan de l’histoire patrimoniale de ce sultanat.

La riche histoire des étoffes précieuses

Les étoffes précieuses du Kelantan ont une histoire riche et longue souvent associée aux tenues royales ou de cérémonies malaises. Partez à la découverte du Limar, Songket ou encore le Batik – tissus anciens. Pour marquer le lien entre la tradition et la modernité, les batiks de Padil Osman sont exposés. Cet artiste réinterprète le Batik tout comme l’ont fait avant lui d’éminents artistes Kelantais tels que Yusoff Abdullah, Khalil Ibrahim ou Ismael Mat Hussein. Il s’inspire largement de la nature et de la vie locale et rurale du Kelantan.

L’intimité du Palais Istana Batu

La vie dans les anciens palais des Sultans est évoquée dans une installation « salle à mange 1950 ». Elle est accompagnée par les photos de Yaman Ibrahim, photographe Kelantais, basé à Kuala Lumpur, qui plongent le visiteur dans l’exploration du Palais Istana Batu, situé dans la capitale de l’Etat Kota Bharu. Une autre étonnante installation met en scène la reconstitution de la cérémonie du mariage royal avec des objets et des tissus comme c’est le cas dans le palais Istana Jahar, ancien palais du Sultan.

Cette exposition est soutenue par le Ministère du Tourisme et de la Culture de Malaisie, l’Ambassade de la Malaisie en France, le Palais du Sultan de Kelantan, les Musées d’état du Kelantan, la Faculté d’Art et Design UiTM Shah Alam et l’Office National du Tourisme de Malaisi – célébrant ainsi 60 ans d’amitié Franco-Malaisienne.
La Galerie Ephémère – 14, Rue Jean-Jacques Rousseau 75001 Paris
Métro : Palais Royal ou Louvre-Rivoli

 

© JC Ballot

1 Comment

  1. important source

    9 mai 2018 at 14 h 20 min

    I just want to mention I’m new to blogs and truly enjoyed you’re website. Probably I’m want to bookmark your blog post . You actually come with fabulous articles and reviews. Thank you for sharing your website.

Leave a Reply