A l'Ouest, Actu, Sport, Voile

Imoca : un Imoca dernière génération pour Louis Burton

18 février 2021

Mardi midi à Saint-Malo, Bureau Vallée 2 fraîchement sorti de l’eau, Louis Burton a convié la presse dans les locaux de BE RACING pour faire de grandes annonces sur son avenir avec Bureau Vallée! Les spéculations allaient bon train sur les réseaux pour définir les différentes options du malouin et mais la nouvelle est tombée, Bureau Vallée rachète L’Occitane En Provence. C’est officiel, Armel Tripon se retrouve à poil!

Un achat pour un bel avenir!

80 jours, 10 heures, 25 minutes, 12 secondes : un départ en tête qui se soldera par 5 heures de pénalité, des avaries multiples réparées en mode Mc Gyver (voiles, pilote automatique, batteries…), des options osées et musclées dignes d’un « forçat des mers du Sud », plusieurs montées au mât au bout du monde sous le vent de l’île de Macquarie, une « remontada » époustouflante dans le peloton de tête de quelques 1 000 milles nautiques… Le dernier Vendée Globe de Louis Burton aura sans conteste marqué tous les esprits tant sur la performance sportive que par la qualité de l’aventure humaine du skipper malouin. Et l’histoire de confiance s’accélère. Même si le malouin connaissait la confiance de son sponso, celle-ci est renouvelée jusqu’à la Transat Jacques Vabre 2025 (incluse) – une des plus longues fidélité dans l’univers IMOCA (15 ans en 2026).

« la course de Louis a fait émerger un grand marin. Il a été extraordinaire sportivement mais aussi en termes de communication, malgré les mille galères qu’il a pu rencontrer et les mille solutions qu’il a pu inventer pour continuer. Et on se souviendra longtemps avec émotion de son grand cri de joie en haut du mât de Bureau Vallée 2 sous le vent de l’île de Macquarie. Alors voilà avec tout cela, le renouvellement s’est naturellement imposé à nous ». – Bruno Peyroles, Président-Fondateur de Bureau Vallée

Le seul Imoca à la carène arrondie change de main. Un plan Manuard construit par black Pepper Yachts et mis à l’eau au début de l’année 2020. Après quelques mois entre les mains du team nantais L’Occitane en Provence, le scow remonte la Bretagne vers Saint-Malo ce week-end pour rejoindre son nouveau propriétaire Bureau Vallée et son skipper Louis Burton. Le skipper de la marque provençale a appris que son bateau était à vendre le lendemain de son arrivée. Après des contacts avec son team, le skipper nantais donnera des nouvelles prochainement concernant son avenir que ce soit dans la classe IMOCA et avec son sponsor… Les dés sont jetés mais comment vont-ils tomber…?

L’histoire de l’Imoca L’Occitane en Provence, aux côtés d’ Armel Tripon s’achève après avoir bouclé le Vendée Globe. L’Imoca dessiné par Sam Manuard et construit par Black Pepper Yachts va maintenant changer de main. – message reçu du Team L’Occitane en Provence

Pourquoi Burton – comme d’autres avaient des vues sur ce bateau novateur ? C’est une machine dernière génération qui se démarque de la concurrence avec son étrave de scow​, sa largeur modérée (5,5 mètres) et ses foils surélevés & une allure au portant bien supérieure aux étraves étroites. Son objectif ? Préserver la structure originelle avec des modifications liées au cockpit et la mise en place de capteurs sur la structure du bateau et les foils. En revanche, aucune caméra ne sera installée car Burton souhaite conserver le fait de naviguer en « extérieur ». Bureau Vallée 3 est né!

Pour info, le Bureau Vallée 2, anciennement Banque Populaire est actuellement à vendre. Plusieurs acheteurs sont sur le coup. D’après les estimations, celui-ci pourrait se vendre aux alentours de 2,7 millions alors que l’achat du plan Manuard a couté entre 4 et 5 millions.

« On va aller chercher le bateau le week-end prochain. On aura Samuel Manuard avec nous à bord. On va faire Les Sables d’Olonne – Lorient et Lorient Saint-Malo dans la foulée. Il sera remis en état en partie par l’équipe de Black Pepper. On participera ensuite au Tour de l’Europe cet été et ensuite la Transat Jacques Vabre » – Louis Burton, skipper Bureau Vallée

Et la Transat Jacques Vabre dans tout ça ?

Louis sera bien dans les starting blocks avec son scow. Pour l’instant, le mystère est encore total sur le nom de son co-équipier. On sait juste qu’il a deux noms en tête. Deux marins sont en lice, ayant une expérience en Imoca. Servane Escoffier, sa compagne n’a pas voulu réitérer le duo, cette transat fut un moment éprouvant pour la malouine.

Garder le contact avec les écoles!

La montée en puissance du projet de Louis Burton s’est traduite sur l’eau cette année sur le Vendée Globe, mais également à terre grâce à une solide stratégie d’accompagnement. De plus en plus d’écoles et d’élèves utilisent désormais le kit pédagogique du skipper « Je découvre le monde des océans avec Louis Burton » (16 000 professeurs inscrits en 2020 et plus de 400 000 élèves utilisateurs pour le Vendée Globe). « Je suis très fier de ce projet, car il correspond à un véritable projet pédagogique en lien avec les programmes de l’Éducation Nationale des cycles 2 et 3 » précise Louis Burton. L’engouement des élèves autour de ce projet fera l’objet d’une tournée des écoles, en visio et en présentiel, à la fin du printemps prochain. L’accompagnement a également fortement impliqué le réseau Bureau Vallée dans toute la France, à travers des opérations commerciales en magasin qui ont associé tous les co-sponsors du projet.

« Le kit pédagogique n’est pas seulement un succès mais c’est aussi un projet exemplaire et fidèle à l’image de Bureau Vallée. Il a été inventé par Virginie Bernard, une institutrice en disponibilité et désormais franchisée Bureau Vallée. L’équipe de coordination se compose de représentants Bureau Vallée, du projet voile et de l’ensemble des co-sponsors. Un travail d’équipe qui a su être inventif pour séduire la communauté enseignante, les élèves et les familles » – Adrien Peyroles, le Directeur des Opérations de Bureau Vallée

Just for fun

Leave a Reply