Actu, Sport, Voile

Franck Cammas, marin de la décennie

17 décembre 2020

Ce matin, son nom est tombé. Franck Cammas, actuel co-skipper du maxi Gitana 17 a été élu au premier tour Marin de la décennie par un jury #virtuel mené par Michel Desjoyeaux et une dizaine de professionnels de la voile, à l’initiative de la FFVoile. « Le Petit Mozart de la Voile » a été récompensé pour son fantastique parcours et pour sa capacité à briller sur une multitude de supports différents, qu’ils soient à une, deux ou trois coques : marin de l’année en 2012 et 2013, vainqueur du Trophée Jules Verne 2010, de la Route du Rhum 2010, de la Volvo Ocean Race 2012, de la Petite Coupe de l’America 2013, de la Brest Atlantiques 2019. Qu’ajouter d’autre ?

« Nous ne faisons pas notre sport pour recevoir des prix mais cela fait toujours super plaisir quand nous sommes distingués ainsi, surtout cette année où l’élection revenait sur la dernière décennie. Depuis mes débuts dans la voile, j’ai eu la chance incroyable de faire des disciplines très différentes : de la course au large en équipage et en solitaire, sur des petits et des très grands bateaux, de la voile olympique, du Match-racing à très haut niveau notamment avec la Coupe de l’America. Je suis un boulimique de travail et de navigation et j’adore évoluer et découvrir sans cesse de nouveaux supports. Dans mon parcours des dix dernières années, il y a eu des hauts, avec de très belles victoires, et des bas avec des échecs et un accident en entraînement en 2015 qui aurait pu avoir de lourdes conséquences. Dans ces dix ans, j’ai forcément des tonnes de très bons souvenirs, mais être à la barre d’un bateau français pour la coupe de l’America c’est rare et exceptionnel. Cela a été assez frustrant car nous n’avions pas toutes les cartes en main pour nous défendre sur l’eau mais j’en garde un très grand souvenir car c’était une expérience très forte. Avec cette distinction, je pense forcément à Groupama qui m’a accompagné une très grande partie de ma carrière et à toutes les personnes dans le team grâce à qui j’ai pu vivre tous ces beaux challenges.

Aujourd’hui mon quotidien s’écrit avec le Gitana Team et tout le groupe 
Edmond de Rothschild. Depuis deux ans, avec Charles Caudrelier nous sommes à fond sur ce projet. Gitana est une parfaite synthèse de ce que j’ai appris dans la dernière décennie. De la technologie, de l’innovation et du très haut niveau. Le vol est la grande révolution de ces dernières années. En rejoignant le Gitana Team à la barre du Maxi Edmond de Rothschild j’ai rejoint la démarche pionnière de toute cette équipe pour le vol hauturier. C’est une chance incroyable et j’espère pouvoir vivre autant de beaux challenges avec la même passion pour les dix prochaines années. » – Franck Cammas

Le choix fut cornélien car tous les pressentis au titre ont un palmarès hors norme. Aux côtés de Cammas, on retrouve :

  • Antoine Albeau, marin de l’année 2010, sept fois champion du monde PWA
  • Billy Besson et Marie Riou, marins de l’année 2015, quadruples champion du monde de Nacra 17, lui, champion du monde de F18, elle, vainqueur de la Volvo Ocean Race 2018
  • Charles Caudrelier, marin de l’année 2018, vainqueur de la Volvo Ocean Race en 2012 puis 2018, vainqueur de la Transat Jacques Vabre 2013 et de la Brest Atlantiques 2019
  • Thomas Coville, marin de l’année 2017, vainqueur du Trophée Jules Verne en 2010, de la Volvo Ocean Race 2012, recordman du tour du monde en solitaire en 2016 et vainqueur de la Transat Jacques Vabre 2017
  • François Gabart, vainqueur du Vendée Globe 2013, de la Route du Rhum 2014, de la Transat Jacques Vabre en 2015, détenteur du record autour du monde en solitaire en 2017, vainqueur de la Transat anglaise en 2018
  • Francis Joyon, recordman de la traversée de l’atlantique Nord en 2017, du tour du monde en équipage en 2017, vainqueur de la Route du Rhum 2018
  • Armel Le Cléac’h, vainqueur de la Transat Ag2R 2010, de la Solitaire du Figaro 2010, de la Transat anglaise en 2016, du Vendée Globe en 2017, et de la Solitaire du Figaro en 2020
  • Charline Picon, marin de l’année en 2016, quadruple championne d’Europe en RS:X en 2013, 2014, 2016 et 2020, championne du monde en 2014, championne olympique en 2016
  • Damien Seguin (triple champion du monde en 2.4 en 2012, 2015 et 2019, quadruple champion d’Europe, champion paralympique en 2016, vainqueur du Tour de France 2017

De leur côté, Camille Lecointre (470), Delphine Cousin (Slalom PWA), Jonathan Lobert (Finn), Julien Bontemps (RS:X), Kevin Peponnet et Jérémie Mion (470), Nicolas Parlier (Kitesurf), Pauline Courtois et son équipage (match racing), Pierre Le Coq (RS:X), Yann Eliès (Imoca-Figaro) et enfin Loïck Peyron, n’ont malheureusement pas passé ce premier « cut ».

Leave a Reply