A l'Ouest, Actu, Report Sport, Sport, Voile

Challenge Océane, Elodie Bonafous remporte la mise

21 décembre 2019

C’est dans l’antre de la Course au Large qu’Elodie Bonafous fait son entrée dans la cour des Grands en remportant le premier Challenge Océane Bretagne – CMB. Elle devient la première femme skipper du team après une belle lignée de marins… La clé de ce challenge ? Un bateau, un budget de fonctionnement, une formation professionnelle sérieuse et un apprentissage au contact des meilleurs navigateurs français, l’intégration au Pôle Finistère Course au Large – rien que ça!

Elles étaient trois – en finale – à convoiter le prix suprême mis à disposition par la région Bretagne et le Crédit Mutuel de Bretagne. Violette Dorange, Milena Schoenahl, Elodie Bonafous. Trois parcours différents mais le même but : intégrer le circuit Figaro à la barre d’Océane (ex figaro de Michel Desjoyeaux, ndlr). Suite à de nombreuses manches sur l’eau, avec un moral en Up & Down, dans diverses configurations météo, c’est Elodie Bonafous, la grande gagnante. Lorsqu’elle passe la dernière bouée, elle hésite entre les larmes ou le cri de joie, son visage passe par toutes les émotions.

« Nous avons rencontré des conditions très variées lors de cette finale. Dès le début, je savais qu’il fallait que je mise sur la régularité. Je suis restée très opportuniste et à fond du début à la fin, en gardant le rythme. J’ai réussi à être à l’aise dans tous les types de vent » – Elodie Bonafous, nouvelle skipper Bretagne – CMB

A écouter Christian Le Pape, directeur du Pôle Finistère, Elodie remplissait toutes les cases du challenge en étant une très bonne cheffe de projet, une excellente tacticienne et une athlète accomplie. Car il ne faut pas oublier qu’après l’ouverture des 31 dossiers d’inscription dont 4 étrangères, 9 sont sélectionnées, ayant un haut niveau de voile et pratique de la course au large seule ou en équipage. Les épreuves physiques se sont enchaînées. Les coachs ont été bluffés face à la persévérance de ces jeunes femmes allant jusqu’à 28 développé-couchers, nombreuses pompes et tractions. L’épreuve en piscine la plus redoutée fut la montée de corse en ciré mouillé. A ce sujet, Elodie Bonafous nous raconte une anecdote :

Sous le regard avisé de Jeanne Grégoire, Christian Le Pape du Pôle Finistère, de la Fédération Française de Voile & de Goulven, le préparateur du Team, Violette, Milena & Elodie nous ont offert un spectacle d’une grande qualité. Par exemple, Violette Dorange, sortant tout juste de la Mini Transat, n’avait jamais touché un Figaro, pour les deux autres, les pratices ont été nombreux, souvent soutenues par des skippers expérimentés comme le souligne Milena Schoenahl dans son post instagram : 

View this post on Instagram

Clap de fin sur cette première édition des sélections Bretagne CMB Océane 🌊 Je termine sur la dernière marche du podium 😓 Et pourtant on a régaté dans les meilleures conditions possibles grace au Pôle Finistere Course au Large👌🏼 🙏🏼 Merci beaucoup à tous les acteurs de cette sélection 2020. La @region.bretagne ; le crédit mutuel de Bretagne ; le @teambretagnecmb ; le @polefinistere 🙌🏼 🙏🏼🙏🏼🙏🏼 Et un grand merci à tous ceux qui m’ont aidé à me préparer ; @thomasruyant 🙌🏼 Benjamin Schwartz @racetheglobe ; @jeremy.marcus.hutchinson ; @martinlepape ; @justine_mettraux ; @alex.loison ; @stephanekrause ; @attanasioromain ; @themagentaproj ; @guillaume.lebrec et @a_riou best sparring partner Ce n’est que le début et je suis bien décidée à rejoindre le circuit @classefigarobeneteau dès que possible 😁 📷 @chicksonthewave

A post shared by Milena Schoenahl (@milena_schoenahl) on

Après avoir remporté 5 manches sur 9, Elodie est récompensée du projet Océane. Elle tire également sa gagne de ses deux autres compétitrices qui ne l’ont pas ménagée, pour son plus grand plaisir! Entre pression et stress, la compétition hantait les filles depuis des jours, que ce soit sur l’eau ou chez elle, dans un coin de leur tête le rêve de gagner ce projet était présent…

Déménagement, intégration au Pôle Finistère, premiers stages Figaro en Janvier, la nouvelle vie d’Elodie autour de Port la Forêt va débuter. A son arrivée au ponton, il est vrai que tout était encore flou mais avec le team qu’elle vient d’intégrer, elle est entre de bonnes mains 😀

Leave a Reply